Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abrév Abréviations C Cach Caco Cadh Cadu Caec Cail Cal Calc Calcan Calcul Call Camp Campt Cana Canc Cancer Cand Capi Capill Caps Carb Carc Carcin Card Cardi Cardio Carm Cart Cary Carè Caré Cata Cath Cato Caté Caus Cave Cavi Cavo Cavu Cein Cell Cellul Cent Cerv Cervic Cham Chei Chev Chik Chim Chimio Chir Chla Chlo Chlor Chol Chon Chondr Chor Chori Choré Chro Chrom Chroma Chromo Chry Chyl Chym Chéi Chéil Chél Chém Cinq Circ Cirr Cirs Clai Clar Clau Clav Clea Clim Clin Clit Clon Cléid Coag Coar Cobl Cocc Coch Cochlé Coda Code Codo Codé Coeli Col Coli Coll Colo Colp Coma Comp Comé Con Conc Cond Cong Coni Conj Conn Cons Cont Contra Contre Conv Coor Coph Copr Coqu Cord Corn Coro Corp Cort Cortic Cory Cost Coty Cox Coxa Coxo Cran Crani Cras Craw Cres Crev Cric Cris Crow Crue Cruo Crur Crya Crye Cryo Cryp Crypto Crân Créa Créat Crén Crép Cubi Cubit Cura Curc Cure Curi Cut Cyan Cycl Cyph Cyst Cyth Cyto Cœli Cœur Cæca Cæco Cæcu Céph Céphal Céré Cérébe Cérébr Côlo Côn Cône Côte
CECOS

Génétique - Abrév. Centre d’ Étude et de Conservation des Œufs et du Sperme humains. Le premier CECOS a été créé en 1973 à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre à l’initiative du Pr. Georges David. Il en existe aujourd’hui 22 en France, dont 3 en Île-de-France. Leur activité s’oriente dans quatre directions :

1. l’autoconservation du sperme : elle permet aux hommes de préserver leur possibilité de devenir père, lorsqu’ils doivent subir un traitement ou une intervention chirurgicale qui risque d’altérer leur fertilité ;

2. la conservation d’embryons issus de FIV (fécondation in vitro) : la congélation des embryons « surnuméraires » non transférés permet, en cas d’échec de la première tentative, de donner une nouvelle chance de grossesse sans répéter le lourd traitement hormonal et le prélèvement ovocytaire ;

3. le don de gamètes : en cas de stérilité masculine, certains couples se tournent vers le don de sperme. Ce don est anonyme, gratuit et réalisé avec un sperme répondant à des critères exigeants ; en cas d‘insuffisance ovarienne sans possibilité thérapeutique, le don d’ovocyte peut constituer une alternative. Actuellement, l’ovocyte ne peut être congelé, mais le don d’ovocyte est régi par les mêmes principes que le don de sperme (voir annexe : résultats du don de spermatozoïdes en fonction de la méthode utilisée).

4. la recherche : elle concerne l’étude de la fertilité et de la stérilité humaine, la différenciation des cellules sexuelles, les aspects cellulaires et moléculaires de la fécondation, la congélation des gamètes et des embryons.

© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc