Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations S Sac Sacc Sacchar Sacr Sain Salm Salmonell Salp Salping San Sana Sang Sani Saph Sarc Scap Scapul Scar Schi Schist Schiz Scia Scie Science Scin Scint Scis Sclé Sclér Scol Scolio Scop Scot Seb Sebo Segm Segment Sept Septic Shif Sial Sibu Sidé Sidéro Sigmoïd Sign Signe de Sinu Sinus Siro Siru Sixi Soci Sodi Solu Solv Soma Somato Somi Soph Soud Sous Span Spas Spasm Spec Sper Sperm Sphi Sphinctér Sphy Sphygm Sphè Sphé Spin Spir Spiro Spla Splanchno Splé Splén Spon Spondyl Stad Stag Stap Staphyl Stapéd Stas Stat Sten Ster Sterco Stom Stre Strepto Stro Stéa Stéat Stén Sténo Stér Stéril Stérol Stéroïd Stéréo Sub Subi Subl Subs Suc Sudo Sudor Sueu Sueur Sui Suic Sulc Suns Supe Supr Supra Sur Sura Surc Surd Surf Suri Surj Surn Suro Surp Surr Surs Sus Sym Symb Symp Sympath Syn Syna Sync Synd Syndesm Syndrome Syne Syno Synovi Synt Syné Syph Syphil Syri Syring Syst Séba Sébo Sémi Sémio Sémé Séne Sér Séro Séru
SAB
Cardiologie, chirurgie cardiaque Abrév. {Angl. : SAB - Sinoatrial block} En français : BSA - Bloc sino-auriculaire. * bloc : du néerlandais bloc, de l’anglais block, masse lourde et solide qui empêche tout passage ; * sino : du mot latin sinus {sinus(o)-, sinusal} qui signifie pli. En anatomie, désigne diverses cavités de l’organisme ; * auriculaire : du latin auricula {auricul(o)-, -auriculaire}, petite oreille, relatif au petit doigt de la main (ainsi nommé car sa petitesse fait qu’on peut l’introduire dans l’oreille), ou à l’oreillette. L'expression "bloc cardiaque" ou "bloc du cœur" est presque un terme générique, car il signifie la présence d'un bloc ou trouble de la conduction des ondes électriques au niveau du tissu nodal (voir le schéma "Le tissu nodal dans le cœur") et les différentes possibilités sont très nombreuses. Sans entrer dans les détails, on parlera de bloc sino-auriculaire ou bloc sino-atrial si l'onde se propage mal ou pas du tout entre le sinus et l'oreillette, de bloc intra-auriculaire ou intra-atrial si la lésion siège à l'intérieur même des oreillettes, de bloc auriculoventriculaire (les cas les plus fréquents) ou blocs de branche - voir ci-dessous. Le bloc binodal est plus grave, classé comme bloc du troisième degré, c'est-à-dire que c'est un bloc total qui affecte les premiers éléments du tissu nodal : noeud sinusal, voies de conduction intra-atriales, noeud septal et même le début du faisceau de His. C'est une maladie dégénérative que l'on retrouve assez souvent dans les blocs congénitaux.

© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc