Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations M Macr Macro Macu Magn Mal Malacie Maladie Maladie de Malaria Malt Mamm Mamm(o)- Manœ Manœuvre de Mart Maso Mass Mast Mast(o) Maïe Melæ Mens Menstr Meur Micr Micro Mict Miction Migr Migraine Mili Minéral Miop Mito Mnèm Mném Mnés Moel Mole Moll Mona Mono Morb Morp Mort Moru Mour Muc Muci Muco Mult Musc Muscle Myas Myco Mycé Mydr Myo Myri Myring Myth Myx Myél Méat Méca Méde Médi Médiastin Médu Médull Méga Méio Méla Mélan Méni Méning Ménisc Méno Mér Méro Més Méso Méta Méth Méthode de Métr Métro Mété Météor Môla Môle
Méthémoglobine
Médecine biologique N. f. * méta : du grec meta exprimant la succession, le changement, signifiant également plus loin, à côté de, entre, avec ; * hémo : du grec haima, {hémat(o)-, hémo-} : relatif au sang ; * globine : du latin globus {glob(o)-, -globul(o)-}, sphérique, petit corps arrondi. C'est une hémoglobine (pigment des globules rouges ou hématies ou érythrocytes) où le fer est passé de l'état ferreux à l'état ferrique, ce qui lui enlève toute possibilité de fixer le dioxygène (O2) et la rend donc non fonctionnelle. Dans le sang normal, il y en a moins de 1%. Si des doses très supérieures de méthémoglobine se trouvent dans le sang, il s'agit de la méthémoglobinémie. A 10% (1,5 g de méthémoglobine pour 100 g de sang) le malade est cyanosé. A 30%, des signes d'anoxie apparaissent. D'autres symptômes comme des céphalées, des vertiges, une anémie hémolytique, peuvent être associés à ces taux élevés. On connaît des variétés congénitales de méthémoglobinémie, dues à une production de méthémoglobine anormale et non fonctionnelle, ou au déficit d'une enzyme : la méthémoglobine réductase.
© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc