Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations B Baci Bacill Bact Bactér Balan Baro Bart Basa Base Basi Baso Bath Bec Benz Bi Bibl Bica Bice Bici Bicu Bila Bilan Bile Bilh Bili Binu Bio Bioc Biod Biof Biol Biom Biot Bipo Blas Blast Blen Blenn Bleu Bloc Blépha Bobb Borb Borr Botu Bouc Bouf Bour Brac Brachi Brachy Brad Brady Brom Bron Bronch Brux Bryc Bucc Bulb Bull Burs Buty Butyr Béni Bézo Bêta
BERNARD Claude
Biographie Médecin français, né en 1813 à Saint-Julien (Rhône), mort en février 1878. Après un début de carrière comme préparateur dans une officine et un essai infructueux en tant qu'écrivain, Claude Bernard entre donc à l'École de Médecine en 1843, puis il s'oriente vers les disciplines de laboratoire. Entre 1840 et 1850, il travaille auprès du physiologiste François Magendie. Il subit un échec à l'agrégation en 1844, échoue également dans sa tentative de créer un laboratoire avec Charles Lasègne en 1845. C'est MAGENDIE qui lui propose un poste dans son laboratoire de l'Hôtel-Dieu. Commence alors une longue période de publications qui rendent bientôt Claude Bernard célèbre. Père de la physiologie moderne, il pose les principes de la médecine expérimentale. Il développe le schéma "observation, hypothèse, confirmation/infirmation". Cette méthodologie scientifique lui permet de faire progresser la physiologie et la médecine dans les domaines de la neurologie, de la digestion et de la régulation endocrinienne. Il découvre, entre autres, les rôles du pancréas et du système sympathique dans la régulation thermique et la vasomotricité. Il s'implique également beaucoup dans l'étude de la fonction glycogénique du foie et fait d'importantes découvertes sur le diabète. En 1854, Claude Bernard est élu à l'Académie des Sciences et accepte la chaire de physiologie expérimentale de la Sorbonne. François Magendie meurt en 1855 en lui "léguant" son poste au Collège de France. Il y reste jusqu'en 1868, date à laquelle il est nommé professeur au Muséum d'Histoire Naturelle, en même temps qu'il rentre à l'Académie Française. Dès 1865, Claude Bernard souffre d'étranges maux qui finiront par l'emporter en février 1878. A sa mort, Gambetta demandera des funérailles nationales ; c'est la première fois qu'un scientifique français reçoit un tel honneur.

© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc