Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abrév Abréviations Q Quad Quadr Quat Quin
Quincke (œdème de)
Immunologie allergologie - N. m. * Quincke : de Heinrich Quincke, 1842 - 1922, neurologue. L’œdème de Quincke est une réaction allergique à un produit, un aliment, une piqûre, pouvant se révéler d'une extrême importance : gonflement des lèvres, des paupières et parfois des organes génitaux, la plupart du temps sans rougeur ni démangeaison. Le gonflement peut être très impressionnant. Chez certaines personnes, l’œdème de Quincke peut toucher la gorge et le larynx, provoquant des difficultés respiratoires, parfois même un blocage complet de la respiration pouvant nécessiter, selon le degré de gravité, une injection de cortisone, une oxygénothérapie, voire une trachéotomie. Si des personnes ont déjà été sensibilisées par un allergène, une nouvelle contamination ou piqûre peut provoquer un choc anaphylactique. La réaction consiste en une vasodilatation localisée avec augmentation de la perméabilité capillaire. Ces modifications sont induites par des produits chimiques qui sont des médiateurs vasoactifs (histamine, sérotonine, acétylcholine etc.). Ces médiateurs vasoactifs sont libérés dans l'organisme lors de la dégranulation des cellules cibles de l'urticaire : le mastocyte et le polynucléaire basophile. Cette dégranulation permet la libération d'histamine, responsable des mécanismes qui aboutissent à l'œdème. A noter qu'il existe une forme héréditaire de la maladie de Quincke, appelée aussi œdème angioneurotique, qui correspond à une déficience de l'inhibiteur du premier facteur du complément activé ou C1.
© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc