Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abrév Abréviations G Gala Galact Gamm Gamma Gamo Gamé Gamét Gang Gasp Gast Gastr Gaug Gaz Gazo Gel Gelé Geno Genu Genè Germ Gest Gingiv Gira Glan Gli Glia Glio Glob Glomér Glos Gloss Gluc Glyc Goit Gon Gona Goni Gono Grac Gracil Grad Gram Gran Granul Grap Gref Greffe Gril Grip Gripp Gros Gymn Gyn Gyna Gync Gyno Gyné Gyra Gyru Gène Gèno Géla Géli Gélo Gélu Géme Gén Géni Géno Géné Géri Géro
Greffe Greffe autologue Greffe autoplastique Greffon
Chirurgie générale, immunologie allergologie - N. f. Du latin graphium, du grec grapheion [-greffe, -greffon], poinçon en ivoire ou en métal qui était utilisé pour écrire ; une métaphore en a fait le greffon végétal, puis la greffe d’un organe en chirurgie. Une greffe est une opération chirurgicale visant à remplacer un tissu ou un organe déficient par un autre, provenant soit du malade lui-même (autogreffe ou greffe autologue ou greffe autoplastique), soit d'un donneur compatible, c'est-à-dire dont le groupe HLA (human leucocyte antigen) est le plus proche possible de celui du receveur (allogreffe). Dans la plupart des cas, pour éviter une réaction du système immunitaire provoquant le rejet du greffon (tissu ou organe greffé), la greffe est suivie d'un traitement par immunodépresseurs. Une isogreffe est une greffe entre deux individus qui ont le même soi immunologique (vrais jumeaux), alors qu'une hétérogreffe est pratiquée entre deux "individus" appartenant à 2 espèces différentes.

Principe de l'autogreffe :

© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc