Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations B Baci Bacill Bact Bactér Balan Baro Bart Basa Base Basi Baso Bath Bec Benz Bi Bibl Bica Bice Bici Bicu Bila Bilan Bile Bilh Bili Binu Bio Bioc Biod Biof Biol Biom Biot Bipo Blas Blast Blen Blenn Bleu Bloc Blépha Bobb Borb Borr Botu Bouc Bouf Bour Brac Brachi Brachy Brad Brady Brom Bron Bronch Brux Bryc Bucc Bulb Bull Burs Buty Butyr Béni Bézo Bêta
nombre de termes: 673 page 8 de 34

141. Balanopénien Andrologie, anatomie - Adj. Du latin penis [pén(o)-, -pénien, pénial], pénis, queue des quadrupèdes. En anatomie : organe d’accouplement mâle. Qui se rapporte à la fois au gland et au pénis. Ex. : vaisseaux sanguins balano-péniens. Peut également Suite >>

142. Balanorrhée Andrologie, vénérologie - N. f. Du grec rhein [rrhée, rrhénie], couler. Écoulement anormal par l'orifice du gland, pouvant être purulent. Ce peut être la conséquence d'une "simple" balanite, mais aussi d'une gonococcie comme la blennorragie, Suite >>

143. Barognosie Neurologie - N. f. Du grec gnôsis, [gnose, gnosie], connaissance. Capacité qu'a une personne de percevoir et d'apprécier les objets en fonction de leur poids et de leur consistance. Cette faculté est due à la présence d'un nombre plus ou moins Suite >>

144. Baronarcose Anesthésiologie réanimation - N. f. Du grec narkê, de narkôtikos [narc(o)-, narcose, narcotique], engourdissement. Technique d'anesthésie qui n'est actuellement plus utilisée et qui consistait à faire inhaler au patient un mélange gazeux Suite >>

145. Barorécepteur Angiologie et médecine vasculaire, endocrinologie et métabolismes - N. m. Du latin recipere, receptio [-récepteur, -réception], qui reçoit, fait de recevoir. Récepteur de la pression artérielle, qui vont permettre aux mécanismes régulateurs Suite >>

146. Baroréflexe Angiologie cardiologie N. m. * baro : du grec baros {-bare, bar(o)-}, pesanteur et, par extension, pression ; * réflexe : du latin reflectere {-réflexe}, retourner vers. En ce qui concerne la distribution du dioxygène, les principaux organes Suite >>

147. Barotaxie Physiologie - N. f. Du grec taxis [taxi-, taxo-, -taxie], arrangement, ordre. Caractérise le comportement de locomotion de certains organismes qui modifient la direction de leur progression en fonction d'une différence de pression, accidentelle Suite >>

148. Barothérapie Pneumologie - N. f. Du grec therapeuein [- thérapeute, -thérapie], soigneur, soigner. Traitement médical par lequel on soumet le patient, dans une chambre de barothérapie, à des épisodes intermittents, pendant lesquels il respire de l'oxygène Suite >>

149. Barotraumatique Pneumologie, otorhinolaryngologie Adj. * baro : du grec baros {-bare, bar(o)-}, pesanteur et, par extension, pression ; * traumatique : du grec trauma, traumatos {traumat(o)-}, blessure. Lésions résultant, lors d'activités telles que l'aviation, la Suite >>

150. Barotraumatisme Pneumologie, otorhinolaryngologie N. m. * baro : du grec baros {-bare, bar(o)-}, pesanteur et, par extension, pression ; * traumato : du grec trauma, traumatos {traumat(o)-}, blessure ; * isme : du suffixe -isme servant à former des substantifs. Suite >>

151. Barotraumatisme Barotraumatique Pneumologie, otorhinolaryngologie - N. m. Du grec trauma, traumatos [traumat(o)-], blessure. Lésions résultant, lors d'activités telles que l'aviation, la plongée sous-marine, de traumatismes répétés dus à des variations brusques de la pression Suite >>

152. Barotropisme Physiologie - N. m. Du grec tropos, trepein [-trope, -tropie, -tropisme], tour, tourner, affinité pour. Préférence pour un organisme, qui se traduit par une réaction de changement d'orientation, d'un lieu où la pression est différente.
153. Bartholinite Gynécologie N. f. * Bartholin : du médecin danois né le 13 août 1625 à Roskilde, mort le 4 novembre 1698 à Copenhague ; * ite : du grec -itis , suffixe désignant, en médecine, une maladie inflammatoire. Quelques rappels préalables : la vulve est Suite >>

154. Basal Anatomie, histologie Adj. * base : du grec basis , marche, point d’appui, socle, base ; en biochimie : corps capable de neutraliser un acide. En anatomie, une base est la partie inférieure, généralement élargie d'un organe, la région ou cet organe Suite >>

155. Basale Anatomie, histologie N. f. * base : du grec basis , marche, point d’appui, socle, base ; en biochimie : corps capable de neutraliser un acide. En anatomie, une base est la partie inférieure, généralement élargie d'un organe, la région ou cet Suite >>

156. Basaloïde Anatomie, histologie Adj. * base : du grec basis , marche, point d’appui, socle, base ; en biochimie : corps capable de neutraliser un acide. En anatomie, une base est la partie inférieure, généralement élargie d'un organe, la région ou cet organe Suite >>

157. Base (1) Biochimie, médecine biologique N. f. * base : du grec basis , marche, point d’appui, socle, base ; en biochimie : corps capable de neutraliser un acide. En biochimie, une base est un corps qui libère des ions OH- et qui est capable de neutraliser Suite >>

158. Base (2) Anatomie, histologie N. f. * base : du grec basis , marche, point d’appui, socle, base ; en biochimie : corps capable de neutraliser un acide. En anatomie, une base est la partie inférieure, généralement élargie d'un organe, la région ou cet Suite >>

159. Base (3) Pharmacologie N. f. * base : du grec basis , marche, point d’appui, socle, base ; en biochimie : corps capable de neutraliser un acide. En pharmacologie, la base représente le principe actif du médicament, contrairement à l'excipient qui n'a pour Suite >>

160. Base azotée Biochimie moléculaire, génétique N. f. * base : du grec basis , marche, point d’appui, socle, base ; en biochimie : corps capable de neutraliser un acide ; * azotée : du préfixe a- privatif et du grec zôê , la vie. Les bases azotées sont des Suite >>

< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc