Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abrév Abréviations L Labi Labio Labr Lac Lach Laco Lacr Lacrym Lact Lacu Lamin Laparo Lary Laryng Leis Leishman Lent Lentigo Lept Lepto Leuc Lich Liga Ligament Lign Lini Liom Liot Lip Lipi Lipo Lipu Lipœ Lipé Liss List Listeri Lith Loba Lobe Lobi Lobo Lobu Lobé Log Loge Logo Lomb Lord Lumb Lume Lumi Luté Lux Luxa Luxe Luxm Lymp Lymph Lysa Lyse Lysi Lyso Lyti Lèpr Lèvr Légi Léio Lépr Lése Lési Léta Léti
nombre de termes: 727 page 3 de 37

41. LINDAU Arvid Vilhelm Biographie Pathologiste suédois, né en 1892 à Malmö, mort en 1958. Arvid Vilhelm LINDAU a étudié la médecine à l'Université de Lund, et y a reçu son diplôme en 1923. Quand il a publié sa thèse sur les kystes cérébelleux et leur rapport à Suite >>

42. LLE Rhumatologie, anatomie Abrév. Ligament latéral externe * ligament : du latin ligamentum {ligament(o)-}, bande, bandage, lien. Le LCA est situé au milieu du genou, dans la cavité médiane du fémur. Il est oblique vers le haut, l'arrière et Suite >>

43. LLI Rhumatologie, anatomie Abrév. Ligament latéral interne * ligament : du latin ligamentum {ligament(o)-}, bande, bandage, lien. Le LCA est situé au milieu du genou, dans la cavité médiane du fémur. Il est oblique vers le haut, l'arrière et Suite >>

44. LMNH Cancérologie, hématologie, médecine biologique Abrév. Lymphome malin non hodgkinien. * lympho : du latin lympha {lymph(o)-}, eau : racine des termes relatifs à la lymphe ; * ome : du grec -ôma, {-ome, -oma}, maladie, corps, tumeur, tuméfaction. Suite >>

45. LNH Cancérologie, hématologie, médecine biologique Abrév. Lymphome non hodgkinien. * lympho : du latin lympha {lymph(o)-}, eau : racine des termes relatifs à la lymphe ; * ome : du grec -ôma, {-ome, -oma}, maladie, corps, tumeur, tuméfaction. Les LNH Suite >>

46. LOBSTEIN Jean Georges Chrétien Frédéric Martin Biographie Chirurgien et pathologiste français (né allemand), né le 8 mai 1777, à Giessen, mort le 7 mars 1835 en France. Son nom (en allemand : Johann Georg Chrétien Friedrich Martin Lobstein) est associé au syndrome de LOBSTEIN ou maladie des Suite >>

47. LP Pharmacologie Abrév. Libération prolongée. Les médicaments dont le nom est suivi de la mention LP ont une action qui se prolonge dans le temps. Les techniques pour créer un médicament LP sont nombreuses. Par exemple : * utilisation du principe de Suite >>

48. LSD Toxicologie, médecine biologique, pharmacologie Abrév. Diéthylamide de l'acide lysergique. * di- : du préfixe grec di, deux fois ; * éthyl : du latin aether, du grec hulê {éthan(o)-, éthyl(o)-}, bois ; relatif à l’éthane, gaz combustible C2H6 ; * Suite >>

49. LSD 25 Toxicologie, médecine biologique, pharmacologie Abrév. Diéthylamide de l'acide lysergique. * di- : du préfixe grec di, deux fois ; * éthyl : du latin aether, du grec hulê {éthan(o)-, éthyl(o)-}, bois ; relatif à l’éthane, gaz combustible C2H6 ; * Suite >>

50. LTD Médecine du travail Abrév. En français : affection de longue durée. [Angl. : LTD - Long-term disease]. Un certain nombre d'affections dites de longue durée et reconnues comme telles ouvrent droit au remboursement des soins à 100 % (sans ticket Suite >>

51. LUC Médecine biologique, hématologie, immunologie Abrév. Large Unstained Cells. Les LUC sont des grands lymphocytes non colorés et hyperactifs, mais dépourvus d'activité peroxydasique. Leur présence dans le sang est considérée comme normale tant qu'ils Suite >>

52. LVP Neurologie, médecine biologique Abrév. Lysine-vasopressine * lys- : du grec lusis {lys(o)-, -lys, lysi-, -lyse, -lytique, -lysine}, dissolution ; * ine : du suffixe -in, -inal(e), -ine, -inine, servant à transformer un mot ou un adjectif en un Suite >>

53. LWOFF André Biographie Médecin biologiste français et docteur ès sciences né à Ainay-le-Château en 1902, mort à Paris en 1994. ANdré LWOFF est d'abord assistant, puis chef de laboratoire à l'Institut Pasteur. En 1938, il devient le premier chef du service de Suite >>

54. Labyrinthe Anatomie, - N. m. Du grec laburinthos, en médecine, ensemble des parties qui composent l’oreille interne. Ensemble des éléments qui composent l'oreille interne : vestibule, limaçon et canaux semi-circulaires. Il est rempli d'un liquide et Suite >>

55. Labyrinthectomie Otorhinolaryngologie, chirurgie ORL - N. f. Du grec ektomê [ectomie], ablation. Destruction du labyrinthe (oreille interne) chez des patients sujets à des vertiges persistants et invalidants (Vertiges de Ménière par ex.). Cette opération se fait Suite >>

56. Labyrinthique Anatomie, otorhinolaryngologie - Adj. Du grec eikôs [-ique, -(ic)ien, -ienne], semblable, ou suffixe servant à transformer des substantifs en adjectifs ou en d’autres substantifs. Qui se rapporte à un labyrinthe. En médecine, qualifie le Suite >>

57. Labyrinthite Otorhinolaryngologie - N. f. Du grec -itis [-ite], suffixe désignant, en médecine, une maladie inflammatoire. Inflammation du labyrinthe, c'est-à-dire de l'oreille interne. Syn. : otite labyrinthique. Il en résulte la sensation qu'on tourne sur Suite >>

58. Labyrinthose Otorhinolaryngologie - N. f. Du grec -ôsis [-ose], suffixe désignant des maladies non inflammatoires ou/et des états chroniques. Pathologie à évolution lente et chronique qui affecte toute l'oreille interne, avec tous les symptômes de la Suite >>

59. Légionellose Legionella pneumophila Légionelle Épidémiologie et santé publique, parasitologie pathologies infectieuses et tropicales - N. f. Du fait que 180 personnes ont été contaminées à un congrès de l'American Legion, en 1976. Cette maladie, connue également sous le nom de maladie des Suite >>

60. Létal Létalité Létifère Toxicologie, génétique - Adj. Du latin letum [létal], mort. Létal signifie qui provoque la mort. Exemples : une dose létale de poison, une mutation létale (qui provoque la mort de l'embryon et donc un avortement spontané ou fausse couche). Suite >>

< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc