Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abrév Abréviations E Eber Ecar Echi Ecto Ectr Eczé Eczém Effe Effé Em Embo Embol Embr Embry Empa Emph Empl Empy En Encl Encé Encéph End Enda Ende Endo Endé Enge Enké Ente Enth Ento Enté Entér Enzy Epi Erg Erga Ergo Eryt Es Esca Esch Esqu Essa Esta Este Esth Esto Estr Esté Etat Ethm Eu Eugé Eupe Eupn Eury Euth Euto Ex Exal Exan Exci Exco Exoc Exog Exop Exos Expi Exte Extr Exté Exér Échi Écho Édul Élas Élat Élec Électr Élyt Élép Émul Émét Énur Éosi Épau Épen Épendy Épic Épid Épig Épik Épil Épin Épip Épis Épisi Épit Épre Équi Éris Éryt Érythr Étha Éthy Éthyl Éthè Étio Éven
nombre de termes: 940 page 2 de 47

21. EPO Hématologie, histologie cytologie, endocrinologie et métabolismes - Abrév. Erythropoïétine. Du grec eruthros [érythro], rouge et du grec poiein [-poïèse, -poïétique], faire, fabriquer. Hormone produite par les cellules rénales, qui favorise Suite >>

22. ESB Neurologie, immunologie allergologie - Abrév. Encéphalopathie spongiforme bovine. Destruction progressive des neurones (cellules nerveuses) qui sont progressivement remplacées par des cellules gliales non fonctionnelles. Il en résulte un aspect Suite >>

23. ESST Neurologie, immunologie allergologie - Abrév. Encéphalopathie spongiforme subaiguë transmissible. Maladie dégénérative du système nerveux central, à évolution toujours fatale. Les plus connues : l'encéphalopathie spongiforme chez les bovins, la Suite >>

24. ETS Hématologie, santé publique - Abrév. Établissement de transfusion sanguine. Établissement agréé par l'État pour collecter le sang et ses composants, préparer des produits sanguins labiles thérapeutiques et les distribuer aux établissements de Suite >>

25. EVA Algologie - Abrév. Échelle visuelle analogique. C'est la plus fiable et la plus sensible, où la douleur est quantifiée sur une ligne allant d'un point : absence de douleur, à un autre point : douleur maximale imaginable.
26. EVS Algologie - Abrév. Échelle verbale simple. Évaluation de la douleur par un interrogatoire, avec l'historique de la maladie, les différents traitements et antalgiques administrés. L'EVS s'évalue de 0 : douleur absente, à 10 : douleur maximale Suite >>

27. E Coli Médecine biologique, toxicologie, néphrologie Abrév. Escherichia coli entérohémorragique. * Escherichia : du nom de Théodore ESCHERICH qui l'a découvert en 1885 ; * coli : du grec kôlon {col(o)-, coli, colique}, intestin ; racine des termes relatifs Suite >>

28. E Coli O104:H4 Médecine biologique, toxicologie, néphrologie Abrév. Escherichia coli entérohémorragique. * Escherichia : du nom de Théodore ESCHERICH qui l'a découvert en 1885 ; * coli : du grec kôlon {col(o)-, coli, colique}, intestin ; racine des termes relatifs Suite >>

29. E Coli O157:H7 Médecine biologique, toxicologie, néphrologie Abrév. Escherichia coli entérohémorragique. * Escherichia : du nom de Théodore ESCHERICH qui l'a découvert en 1885 ; * coli : du grec kôlon {col(o)-, coli, colique}, intestin ; racine des termes relatifs Suite >>

30. E100 Nutrition, toxicologie et santé publique Abrév. * curcuma : mot espagnol emprunté à l'arabe kürküma. [Angl. : Curcumin] Remarque préalable. Les additifs alimentaires se retrouvent aujourd'hui dans presque tous nos aliments solides ou liquides. Suite >>

31. E101(i) Nutrition, toxicologie et santé publique Abrév. * ribo : du mot ribose, altération de arabinose, lui-même dérivé de la gomme arabique, ainsi nommée à cause de l'usage qu'en firent les médecins arabes ; * lacto : du latin lac, lactis {lact(o)-, Suite >>

32. E101(ii) Nutrition, toxicologie et santé publique Abrév. * ribo : du mot ribose, altération de arabinose, lui-même dérivé de la gomme arabique, ainsi nommée à cause de l'usage qu'en firent les médecins arabes ; * lacto : du latin lac, lactis {lact(o)-, Suite >>

33. E101(iii) Nutrition, toxicologie et santé publique Abrév. * ribo : du mot ribose, altération de arabinose, lui-même dérivé de la gomme arabique, ainsi nommée à cause de l'usage qu'en firent les médecins arabes ; * lacto : du latin lac, lactis {lact(o)-, Suite >>

34. E102 Nutrition, toxicologie et santé publique Abrév. * tartre : du latin médiéval tartarum, d'origine obscure, désignant à l'origine le dépôt laissé par le vin dans les fûts ; * -azine : composé résultant de la condensation de deux molécules d'aldéhyde Suite >>

35. E103 Nutrition, toxicologie et santé publique Abrév. * chryso : du grec khrusos, or ; * -ine : du suffixe -in, -inal(e), -ine, -inine, servant à transformer un mot ou un adjectif en un autre mot ou substantif. [Angl. : Chrysoine, chrysoine resorcinol] Suite >>

36. E104 Nutrition, toxicologie et santé publique Abrév. * quino : de l’espagnol quinquina {quin(o)-}, arbre dont l’écorce fournit la quinine ; * oléine : du latin olea, oleum {olé(o)-, -oléine}, olivier, huile. [Angl. : Quinoline yellow] Remarque Suite >>

37. E105 Nutrition, toxicologie et santé publique Abrév. [Angl. : Fast yellow] Remarque préalable. Les additifs alimentaires se retrouvent aujourd'hui dans presque tous nos aliments solides ou liquides. Ils sont utilisés dans l'industrie alimentaires pour Suite >>

38. E106 Nutrition, toxicologie et santé publique Abrév. * ribo : du mot ribose, altération de arabinose, lui-même dérivé de la gomme arabique, ainsi nommée à cause de l'usage qu'en firent les médecins arabes ; * lacto : du latin lac, lactis {lact(o)-, Suite >>

39. E107 Nutrition, toxicologie et santé publique Abrév. * FCF : abréviation de "For colouring of food", pour la coloration des aliments. [Angl. : xylène fast yellow 2G, acid yellow 17] Remarque préalable. Les additifs alimentaires se retrouvent Suite >>

40. E110 Nutrition, toxicologie et santé publique Abrév. * FCF : abréviation de "For colouring of food", pour la coloration des aliments. [Angl. : Sunset yellow FCF] Remarque préalable. Les additifs alimentaires se retrouvent aujourd'hui dans presque Suite >>

< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc